Premier Ministre Pravind Jugnauth

Catherine Boudet : « La tendance social-démocrate de Pravind Jugnauth pour réduire les inégalités et améliorer la qualité de vie est une avancée »

Catherine Boudet, politologue française, vit à Maurice depuis plusieurs années. Détentrice d’un Doctorat en Sciences Politiques et d’un Masters en Sciences Politiques Comparatives de l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux-France, elle décrit la démocratie mauricienne hors des cadres classiques de la politique. Le système social et politique mauricien est complexe et divers, incluant toutes les composantes requises pour une démocratie digne de ce nom ; les classe sociales, les castes, les clans, les races et les éthnies en font toute sa richesse. Tous les mauriciens dit-elle, sont dotés d’une intelligence remarquable, et sont des « politiciens » capables de débattre intelligemment sur le sujet. En effet, peu importe leur occupation, chauffeurs de taxis, maraîchers, travailleurs manuels, cadres, tous sans le savoir, sont de fins observateurs et analystes, pour ne pas dire de fins ‘politologues’. Pour en savoir plus, voici les propos recueillis.

Propos recueillis par Cécile Lebon

Vous êtes rompue aux multiples péripéties de la vie à Maurice.  Quel regard avez-vous de la politique ici ?
Catherine Boudet : Effectivement, cela fait plus de 20 ans que je travaille sur la démocratie mauricienne en tant que chercheur en Science Politique. Pour moi, c’était vraiment un challenge car Maurice est vraiment un cas à part en Science politique. La vie politique mauricienne est passionnante car toujours pleine de rebondissements.

(suite…)

Publicités

Catherine Boudet : « Le pouvoir politique est confisqué par des cliques qui alternent au gouvernement selon une logique oligarchique »

Dans le sillage des prochaines élections générales, nous avons invité Catherine Boudet, titulaire d’un doctorat en Science Politique, à nous éclairer sur le système politique mauricien, sachant que provision est faite dans le First Schedule [section 31(2)] de la Constitution de Maurice pour l’enregistrement des partis politiques en vue de leur participation aux élections. Existant sous la forme d’une association, et à condition de respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie, un parti politique est autorisé à contracter une alliance avec un ou plusieurs autres partis politiques, et être enregistré comme un seul parti. Notre invitée analyse aussi la manière dont le Budget Speech est conçu depuis l’indépendance pour avoir un impact sur les citoyens.

Propos recueillis par Madhu Ramlallah

Mauritius Times : Ce qui va retenir notre attention dans les jours à venir, c’est la présentation du budget. La relance de l’économie, la lutte contre les inégalités pour combattre la pauvreté, l’appauvrissement de la classe moyenne – autant de défis qui attendent Pravind Jugnauth. Mais il y a aussi le contexte politique avec l’approche des élections générales. Vous vous attendez à quoi, vous ?
Catherine Boudet : Dans un Etat mauricien héritier du Welfare State, les présentations d’un budget s’efforcent généralement de combiner les impératifs macro-économiques avec quelques mesures phares de nature sociale, voire clientéliste. C’est encore vrai dans le dernier budget avec l’introduction d’un cadeau fiscal (la ‘Negative Income Tax’).

(suite…)