La réforme pour les nuls

LA REFORME POUR LES NULS

Réforme électorale (définition Wikipedia) : «Changements apportés dans le système électoral pour améliorer la façon dont les demandes du public sont exprimées dans les résultats des élections».

Réforme électorale (définition mauricienne) : «Dose calculée de changement apportée au système électoral pour le modifier le moins possible et pour ne pas froisser les lobbies communalistes».

 Exit Carcassonne et les experts qui n’ont rien compris au contexte mauricien. Leur rapport aura au moins eu le mérite de nous divertir pendant deux mois. Loi numéro 1 de Chomsky sur la manipulation des masses, «Stratégie de la distraction» : détourner l’attention du public des vrais problèmes. Entrée en scène du spécialiste des systèmes électoraux, Rama Sithanen, avec son rapport sur la réforme électorale, une vraie, dessinée par un Mauricien et pour les Mauriciens.

Pour tous les Mauriciens ? Disons surtout pour les politiciens mauriciens. A écouter les leaders des partis, on a surtout l’impression que la réforme, ce sera pour s’assurer que ceux qui ne pourraient pas entrer au Parlement par la grande porte (celle du FPTP) rentreront par la fenêtre (celle d’une proportionnelle bien dosée).

 Et puis, – mais ça il ne faut pas le dire à voix haute – il ne faut pas braquer les lobbies socioculturels. Le Dr Sithanen l’a bien précisé : On ne va pas faire dans le radical, dans le grand chamboulement, au risque de ne plus avoir de réforme du tout. Pour contenter tout le monde, donc, trouvons une formule pour faire du Best loser sans que ça ait l’air d’être du Best loser. Ou inversement, pour ne pas faire du Best loser tout en ayant l’air d’en faire. « On garde l’objectif » qui est, rappelons-le, d’assurer la représentation « de toutes les composantes de la nation », c’est-à-dire de ne surtout pas considérer que les Mauriciens puissent être capables d’élire un candidat pour ses compétences. C’est évident, après 43 ans d’indépendance (une nation tellement jeune !) le Mauricien n’existe pas par lui-même, ne pense pas par lui-même. Il n’est membre de la nation qu’en étant d’abord membre d’une communauté. Alors continuons de l’infantiliser et de lui faire croire que le seul bon élu est celui qui représente sa diversité ethnique. Cela évitera au passage, d’aborder le problème du clientélisme et de la corruption.

 D’ailleurs, gardons-nous bien d’expliquer au bon peuple admirable que la proportionnelle, ce n’est pas seulement la party list bloquée et décidée par les partis. Il existe une deuxième formule de proportionnelle : celle où l’électeur a le droit de choisir sur la liste les candidats de son choix, et même d’en ajouter qui n’y figureraient pas. Pourquoi, étrangement, cette formule de RP avec liste ouverte n’a-t-elle jamais été présentée au public mauricien comme option possible ? Loi numéro 7 de Chomsky sur la manipulation des masses : maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise.

 Et puis, si on voulait vraiment refléter la diversité de la population mauricienne, ce serait très facile : il suffirait de conserver le BLS, et de le rendre vraiment représentatif. Ce qui suppose un Best loser pour les femmes, un autre pour les homosexuels, un pour chaque caste et sous-caste de chaque communauté, ainsi que les Missions, Témoins de Jéhovah et autres Light Ministries, sans oublier pourquoi pas, la communauté des gothiques qui prend de l’ampleur parmi l’électorat jeune.

 Au total, une vraie bonne réforme électorale à la mauricienne, ce n’est pas pour assurer l’expression du choix des électeurs. C’est pour garantir « stabilité, équité et représentativité », autrement dit s’assurer que le vote du peuple interfère le moins possible dans la cuisine du pouvoir et que la susceptibilité des vrais détenteurs d’influence, à savoir les lobbies communautaires, soit préservée.

Journal du Samedi n°105 du 04 février 2012.

Retrouvez cette chronique dans Pages mauriciennes. Chroniques journalistiques de l’île Maurice, Edilivre, 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s