Société civile et politique : le dialogue de sourds

Les membres de la société civile débattent. Les politiciens aussi. Mais sans un échange entre les deux, il ne peut y avoir de véritable dialogue démocratique.

En annonçant l’ouverture de la campagne électorale, le Premier ministre appelait dans son discours du 31 mars à un grand débat démocratique. Un tel débat à ce stade est-il possible et à quelles conditions ?

Retrouvez la suite de cet article dans Pages mauriciennes. Chroniques journalistiques de l’île Maurice, Edilivre, 2013.

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s