Encourager l’art pour construire la nation

La politique culturelle mauricienne se réveille d’un long sommeil. Dans son discours du jour de l’an, le Premier ministre a annoncé la volonté du gouvernement d’encourager la production artistique. Encore doit-il se donner les moyens nécessaires pour doter la nation d’un contenu culturel.

« Une importance nouvelle accordée à la culture ». C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre Navin Ramgoolam dans son discours du jour de l’an. Il a ainsi annoncé la création d’un orchestre symphonique. Et il a précisé que la politique culturelle sera financée par l’argent de la CSR et de la Loterie nationale. Ce discours conforte l’approche du budget 2010, dans le sens d’un plus grand soutien à l’industrie culturelle mauricienne. Mais il témoigne aussi d’une privatisation de la culture. Celle-ci ne court-elle alors pas le risque de passer encore à côté de sa vocation, qui est la production d’une unité nationale ? (…)

Retrouvez la suite de cet article dans Pages mauriciennes. Chroniques journalistiques de l’île Maurice, Edilivre, 2013.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s