Jeunes et politique : l’impossible alliance

La scène politique mauricienne est accaparée par des acteurs politiques vieillissants qui ne veulent pas céder leur place aux jeunes. Ces derniers, pour leur part, estiment ne pas être écoutés. C’est ce que fait ressortir un groupe d’étudiants âgés entre 15 et 27 ans.

Le constat est sombre : quand on interroge les 15-27 ans sur ce qu’ils pensent de la politique à Maurice, l’idée qui en ressort de façon récurrente est qu’elle est accaparée par un personnel vieillissant, qui n’a pas nécessairement les compétences et qui travaille pour lui-même. En conséquence, les jeunes ont le sentiment qu’ils n’y ont pas leur place et qu’on ne les écoute pas. Il en résulte un découragement voire une passivité vis-à-vis de la chose politique. (…)

Retrouvez la suite de cet article dans Pages mauriciennes. Chroniques journalistiques de l’île Maurice, Edilivre, 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s